Catégories
L'alimentation

Quelle charcuterie manger pendant la grossesse ? 

Peut-on manger de la charcuterie enceinte ? C’est une question fréquente. Vous pouvez consommer de la charcuterie cuite pendant la grossesse.

De manière générale, tout dépend si vous êtes immunisée ou non contre la toxoplasmose. Si c’est le cas, vous pouvez manger tous les types de charcuterie en veillant à conserver une alimentation équilibrée. Si vous n’êtes pas immunisée par contre, vous devez vous contenter de produits de type jambon blanc, jambon de volaille ou mortadelle.

Grossesse et charcuterie, que peut-on manger ? 

Il y a certains changements à prévoir dans l’alimentation lorsque l’on est une femme enceinte. Notamment, vous devez être vigilante par rapport aux aliments qui contiennent du lait cru (fromages par exemple), au poisson cru, aux viandes crues, aux fruits et légumes mal lavés mais aussi à la charcuterie.

Cependant, les femmes enceintes vont devoir commencer par vérifier si elles sont immunisées ou non contre la toxoplasmose pour savoir quelle charcuterie manger pendant la grossesse.

La toxoplasmose est une maladie liée et transmise par des bactéries de la famille Toxoplasma Gondii. Ce dernier peut contaminer la terre, l’eau, les légumes et les animaux qui les consomment. Une femme peut s’infecter par exemple en consommant une viande mal cuite. Le risque pour la femme enceinte se limite à de la fièvre. Cependant, pour le bébé, une telle infection liée à ces produits peut avoir une grave conséquence sur la santé si la mère n’est pas immunisée contre. En effet, cela peut notamment conduire à des cas d’avortement ou mort in utero de l’enfant.

Pour résumer, si vous êtes immunisée contre la toxoplasmose, il vous est possible de consommer tous les types de charcuterie de votre choix dans la limite de 25 à 50 grammes par jour pour respecter un certain équilibre dans votre alimentation. Évitez toutefois de consommer des produits de type rillettes, pâtés ou foie gras à cause de la possible contamination liée à la listériose. Si vous n’êtes pas immunisée contre la toxoplasmose, la liste est réduite. Effectivement, vous devez éliminer de votre alimentation les viandes crues (saucisson, chorizo…) pour ne conserver que les produits cuits comme le jambon blanc ou la mortadelle. 

Charcuterie cuite enceinte : ce qu’il faut savoir

Il existe des centaines de produits de charcuterie à travers le monde mais globalement, on peut les classer dans deux grandes catégories : les cuites et les crues.

La charcuterie cuite est un produit moins répandu. Il s’agit de préparations qui comportent une étape de cuisson pendant le processus de fabrication. C’est le cas du jambon blanc, du jambon de dinde (ou jambon de poulet) et de la mortadelle. Ces aliments peuvent donc être consommés pendant la grossesse.

Charcuterie crue enceinte : ce qu’il faut savoir

La charcuterie crue est la catégorie la plus répandue. Dans ce cas, les produits ne sont pas cuits mais tout simplement séchés. On retrouve le chorizo, le saucisson, le bacon, la bresaola, la viande de grison ou encore le jambon de pays. La consommation de ces aliments est autorisée pour les femmes enceintes immunisées contre la toxoplasmose. Il reste tout de même conseillé de privilégier les produits sous vide, pour éviter les risques de contamination alimentaire liés à la listériose (bactérie Listeria).

Consommation de charcuterie pendant la grossesse, nos conseils 

Afin de ne courir aucun risque pendant la grossesse, il est primordial de respecter quelques règles au quotidien. Tout d’abord, ne mangez que de la viande très cuite ou qui a été congelée. Ne dépassez pas les dates limites de consommation pour les charcuteries sous vide. Lavez-vous régulièrement les mains après avoir touché des aliments à risque. Si vous mangez des fruits et légumes, rincez-les abondamment avant de les consommer crus. Le contact avec les chats est également à éviter durant cette période. Enfin, si vous avez mangé de la charcuterie sans être immunisée contre la toxoplasmose, il est conseillé de se rendre en chez son médecin. Ce dernier prescrit alors une prise de sang et éventuellement des antibiotiques s’il y a contamination. 

Charcuterie enceinte raclette : que pouvez-vous consommer ?

La raclette est un plat gourmand qui reste autorisé pendant la grossesse puisqu’il existe de nombreux fromages au lait pasteurisé. Cependant, la raclette ne se limite pas au fromage et aux pommes de terre : la charcuterie joue aussi un rôle important pour bien l’apprécier !

Pendant la grossesse, certaines charcuteries sont interdites mais pas de panique : vous pourrez tout de même en consommer certaines. Pour profiter de votre raclette sans mettre en danger votre bébé, vous pouvez l’agrémenter avec du jambon blanc en chiffonnade, aromatisé avec des herbes ou de la truffe par exemple. Pensez également à la mortadelle, qui se marie très bien avec la raclette. Enfin, vous pouvez aussi tout à fait vous régaler avec du bacon, à condition de bien le faire cuire.

Pour varier les plaisirs et pour combler votre frustration, vous pouvez également innover avec votre raclette et l’accompagner de petits légumes. Champignons, poivrons, tomates, oignons : faites-les cuire dans le poêlon avec votre fromage pour un maximum de saveurs.

Attention cependant car la raclette est un fromage à pâte pressée non cuite. Si vous choisissez un fromage fabriqué à partir de lait cru, vous vous exposez, vous et votre enfant, au risque de listériose ou de salmonellose. Les bactéries Listeria et Salmonella sont détruites à une température supérieure à 70°C, pendant plus de 30 minutes.

Charcuterie sous vide enceinte : peut-on en manger ?

Pendant la grossesse, il est recommandé de privilégier la charcuterie sous vide. En effet, elle présente moins de risques pour la santé que la celle à la coupe, dont la bonne conservation n’est jamais garantie à 100%. De plus, il y a un risque de contamination alimentaire au niveau de la machine à découpe.

Cependant, choisir de la charcuterie sous vide enceinte ne change rien aux règles à suivre. Si vous n’êtes pas immunisée contre la toxoplasmose, vous ne pourrez consommer que de la charcuterie cuite, même si elle est présentée sous vide.

J’ai mangé de la charcuterie enceinte : que faire ?

Il peut arriver de manger un aliment interdit par inadvertance. Premièrement, ne culpabilisez pas : cela peut arriver à tout le monde. Vérifiez pour commencer si c’est cuit ou cru. S’il s’agit de charcuterie crue et que vous n’êtes pas immunisée contre la toxoplasmose, vous pourrez vous rassurer lors de votre prochaine prise de sang. Généralement, les femmes enceintes réalisent tous les mois une sérologie pour savoir si elles ont ou non attrapé la toxoplasmose. Si elle est détectée rapidement, votre médecin pourra vous prescrire un traitement et ainsi diminuer les risques de séquelles graves sur la santé de votre bébé.

Quelle charcuterie enceinte ? Ce que vous pouvez consommer

Enceinte, vous pouvez toujours consommer certaines charcuteries. Il suffit de respecter cette règle simple de consommation : les femmes enceintes non immunisées contre la toxoplasmose peuvent consommer uniquement des charcuteries cuites (jambon blanc, blanc de dinde ou de poulet, mortadelle). Si vous êtes immunisée contre la bactérie Toxoplasma Gondii, vous avez plus de choix. Les charcuteries crues (saucisson, bacon, speck, coppa, etc) peuvent aussi être consommées.

Charcuterie autorisée enceinte

Les charcuteries cuites sont autorisées pour toutes les femmes enceintes, idéalement sous vide.

Blanc de dinde

Mortadelle

Saucisson à l’ail

Saucisson brioché

Saucisson cuit

Charcuterie interdite enceinte

Si vous n’avez pas d’immunité contre la toxoplasmose, toutes les charcuteries crues sont interdites pendant la grossesse, sauf si vous les faites cuire à une température supérieure à 70°C pendant plus de trente minutes.

Bacon

Chorizo

Coppa

Jambon cru

Jambon de parme

Jambon de pays

Jambon sec

Jambon serrano

Pancetta

Pâté

Rillettes

Rosette

Saint agaûne

Salami

Saucisson sec

Viande de grisons

Pourquoi faire attention à son alimentation quand on est enceinte ?

Les charcuteries ne sont pas les seuls aliments qui invitent à la prudence pendant la grossesse. En effet, de nombreux produits alimentaires peuvent être concernés par des maladies graves, qui sont la toxoplasmose, la listériose et la salmonellose. Globalement, voici donc les règles à respecter si vous êtes enceinte :

  • L’alcool, évidemment, est à proscrire totalement pendant la grossesse.
  • La caféine et la théine sont à limiter.
  • Les viandes doivent être consommées bien cuites.
  • Les fromages à base de lait cru sont à éviter.
  • Les œufs doivent être bien cuits : oubliez les oeufs mollets ou au plat.
  • Le poisson avec un taux élevé de mercure est à proscrire (espadon par exemple) tout comme le poisson cru.
  • Tous les fruits et légumes sont autorisés mais doivent être bien lavés, idéalement au vinaigre blanc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.