Catégories
Pendant la grossesse

Comment reconnaître une perte de liquide amniotique en fin de grossesse ? 

La perte de liquide amniotique se reconnaît au terme de la grossesse par l’écoulement d’un fluide incolore, transparent et inodore. De plus, si la poche des eaux est bel et bien en train de se fissurer, vous allez vous en apercevoir par son caractère récurrent. Dans le moindre doute, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

Tout savoir sur la fissure de la poche des eaux 

Ce sont deux membranes qui constituent la poche des eaux: l’amnios et le chorion. À l’intérieur de ces dernières, on retrouve le liquide amniotique. Lorsque l’accouchement approche, la rupture peut se faire de manière prématurée ou franche. C’est ce que l’on appelle la perte des eaux. Le liquide amniotique s’écoule alors en continue, en goutte à goutte. En général, la fissure intervient en fin de grossesse lorsque la femme est sur le point d’accoucher de son bébé. Cependant, elle peut aussi arriver avant le terme. Certains facteurs favorisent cette fissure. C’est le cas de l’infection urinaire ou cervico-vaginale. De plus, si vous avez déjà été victime auparavant de d’un accouchement prématuré ou d’une rupture prématurée des membranes, cela peut peser dans la balance. Enfin, un placenta praevia ou la consommation de tabac peuvent être la cause. 

Attention à ne pas confondre la fissure de la poche des eaux avec les pertes vaginales ou les fuites urinaires. Comment faire ? Il n’est pas rare que les fuites urinaires apparaissent à l’approche des contractions et du début du travail. Ces dernières ont une odeur particulière ainsi qu’une couleur qui tire sur le jaune. Pour ce qui est des pertes vaginales, elles sont plutôt blanchâtres et surtout épaisses et gluantes d’aspect. Impossible alors de les confondre vraiment avec la perte du liquide amniotique, incolore et inodore. Commencez par aller uriner pour vider totalement votre vessie et vérifiez qu’il ne s’agit pas de fuites urinaires. Placez ensuite un tissu absorbant ou serviette hygiénique dans votre culotte et vérifiez son état et si elle est humide environ toutes les 10 minutes. 

Perte de liquide amniotique, que faire ? 

Au moindre doute sur une éventuelle fissure des eaux, rendez-vous à la maternité. Un examen au spéculum ainsi que des tests complémentaires (test à la nitrazine) pour vérifier que vous et le foetus allez bien. En effet, la fissure peut provoquer un risque d’infection pour le bébé en plus de celui lié à l’éventuelle prématurité. La prise en charge médicale dépend donc de votre stade de grossesse. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.