Catégories
Pendant la grossesse

Comment reconnaître une contraction pendant la grossesse ? 

On distingue les “fausses contractions” qui interviennent dès la 6ème de grossesse et les contractions de travail qui arrivent à l’approche de l’accouchement. Pour les distinguer et ne pas s’alarmer à la moindre sensation, il existe certaines astuces. 

Les contractions de Braxton Hicks pendant la grossesse 

Une femme enceinte va connaître différents épisodes de contractions pendant sa grossesse. La contraction de Braxton Hicks est également appelée “fausse contraction”. Cette dernière peut vous surprendre dès la sixième semaine de la grossesse bien que le phénomène se ressente davantage chez les femmes dès le début du 2me ou 3ème trimestre. Comment les reconnaître ? Elles se situent principalement dans la zone pubienne et se rapprochent bien que leur intensité et la douleur n’augmentent pas. En effet vous allez plus ressentir un certain inconfort que de réelles douleurs pendant cette phase. En général, il vous suffit de regagner votre calme et votre respiration pour qu’elles cessent d’elles-mêmes. 

Afin de diminuer les désagréments liés aux contractions, n’hésitez pas à continuer la pratique d’un sport. Pensez par contre à demander l’avis de votre médecin pour vérifier si ce n’est pas trop risqué en fonction de votre état. Le yoga et la natation sont en général compatibles avec la période de la grossesse. En complément, il est également possible d’essayer des exercices de méditation pour vous détendre et faire retomber la pression. 

À l’approche des contractions de travail 

Plus l’accouchement et la naissance de votre enfant approchent, plus les contractions vont évoluer pour annoncer le travail imminent. En effet, au fil des mois, elles vont gagner en intensité et peuvent également devenir plus douloureuses selon les femmes. C’est une manière naturelle pour aider votre bébé à trouver le positionnement idéal à l’approche de sa naissance. On parle de contractions de travail précoces lorsque votre col de l’utérus est en train de se dilater et qu’elles sont d’une durée moyenne de 45 secondes. Lorsque cela se produit, vous allez rapidement sentir une difficulté pour respirer ainsi que des crampes dans le dos et le ventre. C’est le moment de se diriger vers la maternité. 

Les contractions de travail ont quant à elles lieu lorsque votre col est au minimum contracté de 6 centimètres et que les contractions durent au moins 1 minute. Ces dernières interviennent alors en moyenne toutes les 5 minutes. La douleur va ensuite s’intensifier jusqu’à l’arrivée tant attendue de votre nouveau-né. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.