Catégories
L'accouchement

Comment ramollir le col en fin de grossesse ? 

Ramollir le col de l’utérus à l’approche de l’accouchement peut se faire de différentes manières: Faire l’amour, bouger autant que possible, se détendre, rire et utiliser des accessoires comme la balle. 

De l’exercice pour ramollir le col de l’utérus 

À l’approche de la naissance de votre enfant, le médecin ou la sage-femme qui vous suit examine la dilatation de votre col pour savoir quand le début de l’accouchement va commencer. Pour que le bébé vienne au monde dans les meilleures conditions, votre col doit être dilaté d’au moins 10 cm. Bien qu’il existe des procédures médicales et médicaments pour favoriser le début du travail (le recours à l’ocytocine par exemple), les méthodes naturelles fonctionnent aussi pour ramollir le col. L’exercice favorise le déclenchement du travail. Parmi les choses que vous pouvez faire en fin de grossesse: Marcher et bouger. 

Lorsque vous êtes en mouvement, vous aidez votre bébé à bien se positionner et votre bassin à s’ouvrir pour débuter le travail. C’est également un bon moyen pour déclencher les contractions d’une femme de manière naturelle. Attention tout de même à ne pas vous épuiser pendant ces exercices! Utiliser une balle d’accouchement aboutit également à un col qui se dilate plus facilement. L’exercice sexuel et la stimulation des seins sont aussi recommandés à la fin de la grossesse. La prostaglandine, hormone présente dans le sperme, favorise la dilatation chez les femmes enceintes. 

Comment favoriser l’arrivée des contractions : les autres moyens

Hormis l’exercice physique, il existe d’autres moyens naturels pour favoriser le début du travail. Vous en trouverez notamment dans l’alimentation. Vous pouvez notamment boire une infusion de feuilles de framboisier, manger des dattes, de l’ananas, de la nourriture épicée, consommer de l’huile d’onagre ou de l’huile de ricin. L’acupuncture est aussi un bon moyen pour stimuler le corps de la femme au niveau de points situés dans le dos, les pieds et les mains. Cette méthode aide à la relaxation mais aussi à la stimulation de l’utérus et à la descente du bébé. L’aromathérapie permet également de ramollir le col si vous avez dépassé le terme de votre grossesse. Enfin, l’homéopathie peut être utile si l’accouchement tarde à démarrer. Dans tous les cas, essayez de vous détendre et de relâcher la tension grâce à des exercices de méditation et de respiration. Quitte à éliminer le stress, pensez à prendre une bonne dose de rire avant l’accouchement ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.