Catégories
Les démarches

Quel document à fournir pour l’employeur pendant la grossesse ? 

La déclaration de grossesse est le premier document à fournir à son employeur afin de pouvoir bénéficier pleinement de ses droits et préciser les dates du congé maternité auquel elle a droit. 

Grossesse et déclaration à l’employeur 

En plus des démarches de grossesse auprès de la CAF et de la caisse d’assurance maladie, une femme enceinte se doit de prévenir son employeur qu’elle attend un enfant en tant que salariée afin de bénéficier de ses droits. C’est également une manière de prévenir en amont son travail pour que ces derniers puissent trouver une remplaçante durant la durée en semaines du congé maternité. Cependant, sachez que ce n’est en aucun cas une obligation, que vous soyez déjà en poste ou que vous veniez d’être embauchée. Si toutefois vous faites le choix d’envoyer votre déclaration de grossesse à votre employeur, il n’y a pas de date précise pour le faire. Cependant, informer l’employeur de votre état vous permet de bénéficier de certains droits donc il est préférable de ne pas tarder. Généralement, l’annonce se fait à la fin du troisième mois de la grossesse. 

En effet, après cela vous pourrez bénéficier d’aménagements spécifiques au quotidien et pour vous rendre à vos rendez-vous obligatoires médicaux tels que l’examen prénatal. Votre emploi du temps va également être aménagé avec une réduction d’horaires possible. Sachez que lorsque vous donnez la déclaration de grossesse à votre employeur, vous ne pouvez pas être licenciée sur ce motif. Pour annoncer que vous attendez un bébé, vous pouvez vous y prendre à l’écrit ou à l’oral. Cependant,il est préférable de garder une trace écrite de cette annonce donc préférez la remise en main propre ou la lettre recommandée avec accusé de réception. 

Quelles formalités pour votre employeur ? 

Une fois le congé maternité démarré, votre employeur doit vous établir une attestation de salaire adressée par courrier, via internet ou un logiciel de paie certifié. C’est ce document qui sert pour calculer vos indemnités journalières avec l’Assurance Maladie. Le congé maternité correspond à une suspension du contrat de travail pour permettre aux femmes de cesser d’exercer leur activité professionnelle avant et après l’accouchement. L’indemnité journalière de la femme pendant sa grossesse est calculée en fonction de son salaire journalier de base et de ses trois derniers bulletins de salaire qui précèdent la date de l’interruption de travail. Le montant peut varier entre 9,53 euros et 89,03 euros. Les indemnités sont versées tous les 14 jours pendant la durée entière du congé maternité, sans délai de carence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.