Catégories
Pendant la grossesse

Comment soigner les hémorroïdes pendant la grossesse ? 

Il n’y a pas que les nausées pendant la grossesse qui peuvent être dérangeantes ! D’autres maux sont fréquents. Les crises d’hémorroïdes peuvent être soulagées par exemple avec des suppositoires, pommades, antalgiques, crèmes, bains, de la camomille, de l’huile d’olive ou de l’orme rouge. La liste peut être également plus longue selon les cas et les femmes. 

Les hémorroïdes de la grossesse 

La crise hémorroïdaire est provoquée par les veines qui se dilatent autour de l’anus de la femme enceinte durant le troisième trimestre de la grossesse, avant l’accouchement. En ce qui concerne les symptômes, cela se manifeste par des démangeaisons, brûlures, et parfois une sensation de douleur liée ainsi que des saignements dans les selles. Les crises hémorroïdaires peuvent également entraîner une constipation passagère. 

Ces désagréments intimes ne sont en général pas graves pour la santé de la mère et du bébé mais ils ne sont pas toujours faciles à vivre au quotidien pendant la grossesse. Cependant, il s’agit tout de même d’un des maux les plus répandus. Il est recommandé de ne pas tarder à consulter un médecin afin de trouver un traitement adapté à votre situation afin de vous soulager au plus vite. De plus, les hémorroïdes peuvent être liées dans certaines situations à des complications telles que les caillots. Dans tous les cas, gardez à l’esprit que vous devez éviter au maximum les tensions et épisodes de stress qui ont tendance à augmenter la présence d’hémorroïdes.

Quels traitements pour les hémorroïdes ? 

Comment traiter une crise hémorroïdaire ? Plusieurs solutions sont envisageables. Les suppositoires ou pommades peuvent être utiles aux femmes qui remarquent un écoulement de sang. Le traitement contre ces hémorroïdes internes est une pommade et/ou un suppositoire afin de régulariser le transit intestinal. Les antalgiques et crèmes sont quant à eux recommandés lorsqu’une boule apparaît à l’extérieur de l’anus. Cette dernière peut disparaître d’elle-même mais une crème apaisante est toutefois recommandée ainsi en complément des médicaments (paracétamol). 

Vous pouvez également vous tourner vers le naturel pour pallier cet inconfort de grossesse. La camomille, l’orme rouge et le bleuet ont un effet apaisant et calmant lorsque vous consommez leurs feuilles dans de l’eau bouillante. Durant la nuit, essayez d’appliquer de l’huile d’olive avec un coton. Il est aussi possible d’effectuer des bains de siège ou d’appliquer directement des glaçons sur la zone douloureuse. L’alun sous forme de cristaux ou poudre s’avère également être un remède efficace contre les hémorroïdes. N’hésitez pas à répéter l’opération jusqu’à 6 fois dans la journée pour un résultat rapide et optimal. Enfin, le marronnier d’Inde possède des propriétés veinotoniques efficaces que ce soit sous forme de gélules, crèmes ou comprimés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.