Catégories
Pendant la grossesse

1ere semaine de grossesse : ce qu’il faut savoir

Croissance et développement au cours de la 1ère semaine de grossesse


Nous vous expliquons comment votre corps évolue pendant la 1ère semaine de grossesse et comment votre bébé grandit. Nous vous aidons à dissiper tout doute.

La taille du bébé la première semaine de grossesse : graine de pavot.

Au cours de la première semaine de grossesse, il est encore trop tôt pour confirmer que vous êtes enceinte, puisque seulement deux ou trois semaines se sont écoulées depuis vos dernières règles. Le développement embryonnaire n’a pas encore commencé. Cette semaine, aucun des symptômes de la grossesse n’est susceptible de se manifester, mais il y a une date qui doit rester gravée dans votre mémoire : le premier jour de vos dernières règles, car il comptera comme le premier jour de la grossesse.

Bien qu’il s’agisse officiellement de la première semaine de grossesse, la conception n’arrivera que deux semaines plus tard, lorsque le développement embryonnaire commence, coïncidant avec la période d’ovulation. Ces jours-ci, qui coïncident avec le cycle, la membrane de l’utérus ou de l’endomètre est générée et préparée pour la grossesse. Si cela ne se produit pas, la membrane se rompt et les menstruations arrivent, qui diffèrent en volume et en durée d’une femme à l’autre.

Au cours de cette première semaine, les hormones sont également mises en place pour l’ovulation, qui aura lieu à la fin de la deuxième semaine. Pour cela, la glande pituitaire (située à la base du cerveau) produit une hormone folliculo-stimulante, qui stimule le développement des follicules contenant les ovules aux différents stades de maturation. Ces follicules génèrent des œstrogènes, des hormones qui incitent l’hypophyse à générer également l’hormone lutéinisante, responsable du déclenchement de l’ovulation.

Pendant cette première semaine de grossesse, bien qu’ils aient encore de faibles niveaux, les œstrogènes et la progestérone aident les muscles cervicaux à se détendre, permettant au canal utérin de s’ouvrir et à la muqueuse de devenir plus fluide. C’est ce qui permet aux spermatozoïdes de nager plus facilement, en conduisant à la conception et au développement embryonnaire ultérieur.

Le bébé à l’échographie : 1ère semaine


Vous ne verrez rien si vous faites une échographie la première semaine de grossesse. Vous n’avez probablement même pas conçu votre futur bébé !

Comment votre corps change au cours de la 1ère semaine de grossesse ?


La fatigue, le sommeil, l’odorat plus aigu, la sensibilité accrue des seins, les nausées ou même les sautes d’humeur mettront encore quelques semaines à apparaître. Cependant, la sensation de pression dans le bassin et les hanches ou une envie accrue d’uriner sont des symptômes que vous pouvez commencer à ressentir dès les premières semaines de grossesse.
Visites chez le gynécologue, examen prénatal, échographies, prises de sang, amniocentèse… Au cours des 40 prochaines semaines, les contrôles médicaux et les tests diagnostiques suivront. Il faut être patient !

Que faire pendant les premières semaines de grossesse ?


Dans un premier temps, vous devez vous soumettre à un bilan médical et gynécologique préalable lorsque vous commencez à planifier votre grossesse. L’examen gynécologique comprend une cytologie, une échographie gynécologique et une mammographie en cas de plus de 40 ans ou à partir de 30 ans en cas d’antécédent de cancer du sein, ainsi que des analyses de sang et d’urine. Dans le cas où il s’agit d’une grossesse précoce, par exemple si la future mère est tombée enceinte à 16 ans ou moins, elle devrait bénéficier d’un soutien psychologique si nécessaire.

Quelles précautions devez-vous prendre les premières semaines de grossesse ?


De plus, vous devez être vacciné contre la varicelle et la rubéole, sinon faites-vous vacciner et attendez au moins un mois pour tomber enceinte. Si vous souffrez d’une maladie antérieure, telle que diabète, hypertension, lupus, épilepsie, hypo ou hyperthyroïdie, cancer ou autre nécessitant un traitement médical, vous devez informer le spécialiste de votre désir de tomber enceinte, pour savoir s’il y a des contre-indications ou si vous devez modifier le type ou les doses du médicament que vous prenez.

Conseils et bien-être pendant la 1ère semaine de grossesse


Vous êtes déjà dans votre première semaine de grossesse ? Si vous ne l’avez jamais fait auparavant, alors que vous cherchiez déjà une grossesse, il est conseillé de commencer à prendre de l’acide folique, un complément essentiel pour le développement embryonnaire et fœtal et pour réduire le risque d’anomalies du tube neural, telles que le spina bifida. À noter également que l’iode favorise le développement du cerveau du bébé et que la vitamine B est la clé pour prévenir les erreurs d’ovulation et d’implantation (B1), l’infertilité et les fausses couches (B2), ainsi que pour favoriser la conception et le bon développement du fœtus (B5 et B12) et la formation et le fonctionnement des hormones sexuelles (B6).

Alimentation saine pendant la grossesse


Si avant la grossesse, le rôle d’une alimentation saine était déjà important, imaginez maintenant qu’il y a une nouvelle vie qui est sur le point de prendre forme en vous. Il faut donc éviter particulièrement certains aliments, comme les produits laitiers non pasteurisés ou mal manipulés, qui peuvent causer la listériose, ainsi que certains poissons et crustacés pouvant contenir du mercure comme l’espadon, le requin, l’orphie et les poissons d’eau douce.

En plus de cela, il est conseillé de limiter la consommation de poisson bleu comme le thon, le maquereau, la sardine ou la truite.

Dès la première semaine de grossesse, vous devez également être à l’affût des parasites tels que la toxoplasmose, qui se transmet par les excréments de chat et le bœuf, le porc ou l’agneau insuffisamment cuits, et des bactéries telles que la salmonelle, présente dans le poulet et les œufs.

Évidemment, pas d’alcool et pas de cigarette pendant la grossesse.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.